unités folliculaires
méthode FUE

Durant les 15 jours après l’opération, il est préférable d’éviter l’exposition au soleil du cuir chevelu ainsi que les efforts intenses, de couvrir le crâne sous un chapeau ou une casquette ; les efforts et les exercices plus légers pourront quant à eux être pratiqués dans les 7 jours qui suivent l’intervention de la greffe de cheveux FUE.

Le médecin vous prescrira ensuite ces anti-inflammatoires et antibiotiques à prendre pendant les 5 jours après opération.

Les patients diabétiques peuvent tout à fait subir une greffe de cheveux, notre médecin devra simplement contrôler la glycémie au moment de l’acte.

L’hypertension pouvant entraîner des saignements et la tension basse un état trop faible du patient, le médecin surveillera la tension artérielle avant, pendant et après l’intervention.

Il n’y a pas complications mais il peut arriver que le patient se sente faible, ressente des maux de tête ou des sensations de brûlures légères ou démangeaisons.

L’anesthésie locale peut parfois faire gonfler sans douleur ni danger (œdème), seulement 10% des patients connaissent cet inconvénient et cela s’estompe progressivement et naturellement après 3 ou 4 jours.

Il arrive très occasionnellement que des petites taches rouges apparaissent sur la zone receveuse, il s’agit d’une irritation à traiter avec un shampoing médicinal.

15 jours suffisent pour la coupe mais il faudra attendre 45 jours pour la couleur.

Les compléments alimentaires peuvent être repris au bout de 10 jours.

Nous recommandons d’attendre 5 jours avant d’en consommer, d’autant que le patient sera sous antibiotiques.

Nous utilisons une solution de préservation très spéciale permettant à une partie des cheveux de repousser immédiatement après leur implantation ce qui vous permettra d’observer les premières repousses (le duvet) dès la deuxième semaine suivant l’intervention. Malgré tout, entre la 4ème et la 8ème semaine, il est normal que la plus grande partie des cheveux nouvellement placés tombent mais c’est alors qu’un nouveau cycle de croissance débute et après 8 à 12 mois les nouveaux cheveux seront totalement développés.

Pour mettre toutes ses chances de son côté, Il est conseillé de prendre entre 5 à 7 jours de repos, en évitant de sortir.

Les salles sont totalement stériles (utilisation du Basilol et AseptAnios) et sécurisées. Les outils utilisés sont à usage unique, ce sont des poinçons de la taille d’une aiguille à prise de sang qui permettent de prélever les bulbes du cuir chevelu sans dépasser l’aponévrose (de 0,7 à 0.8 mm) ainsi que des aiguilles stériles jetables, détruit-e-s après chaque intervention.

Un diplôme en médecine, en chirurgie plastique ou en dermatologie est nécessaire pour qu’un médecin puisse postuler à la formation pour devenir Médecin chez PHOENIX HAIR Paris. Le stage auprès de spécialistes de renoms dans la greffe de cheveux, est composé de tests théoriques et pratiques et d’une évaluation stricte permettant d’être certifié spécialiste de la greffe de cheveux FUE.

Cette technique est indolore. Pratiquée sous anesthésie locale elle permet au patient d’être conscient et détendu. De plus, il peut écouter de la musique, et regarder des films durant l’opération et, pourra profiter d’un déjeuner durant la pause.L’anesthésie se fait par injection sous cutanée sur les deux zones : la donneuse et la receveuse permettant de n’avoir aucune douleur durant les 2 phases. Elle dure entre 6 et 8 heures selon la taille de la zone à traiter.

Il y a très peu de saignement.

Oui, au niveau de la zone donneuse uniquement pour écarter tout risque d’infection. Vous pourrez retirer seul le bandage dès le lendemain matin de votre session.

Non, les outils, spécialement conçus pour et par PHOENIX HAIR, sont si précis et si fins que vous n’aurez aucune cicatrice.La zone travaillée sera un peu rouge pendant 3 à 7 jours en fonction du type de peau de chacun.

Une intervention dure entre 6 et 8 heures en fonction du cas à traiter.

Les cheveux implantés repousseront pour le reste de votre vie.
Il est toutefois important de noter que 10% des cheveux tombent naturellement à partir de 50 ans, il en sera de même pour ceux-là.

Par ailleurs, il a été observé qu’une grande partie des cheveux prélevés repoussent néanmoins, lorsqu’une partie de la racine est restée.

Le taux de réussite est habituellement supérieur à 90 %, en fonction des facteurs extérieurs et propres à chacun.

Cela dépend de chacun, en fonction de la zone donneuse, de celle à couvrir et des attentes du patient. En moyenne, 2 à 3 sessions sont effectuées pour une densité optimale et définitive sur une vie.

Au total, 50 % des cheveux de la zone donneuse peuvent être prélevés, 25 % durant la première session.
En FUE, on peut implanter jusqu’à 6000 cheveux environs.

Oui, nous pouvons également prélever les poils du corps et de la barbe (BHT – Body Hair Transplant).
En revanche, il est impossible de prélever chez une autre personne, la greffe de follicule étant impossible d’une personne à l’autre au niveau génétique.

Oui, il existe plusieurs traitements :

– Les injections de PRP (plasma Riche en Plaquette), un traitement autologue sans danger et offrant de très bons résultats grâce aux facteurs de croissance qu’il contient et qui stimule les cellules souches du bulbe. Le PRP diminue la chute de cheveux, augmente leur densité et améliore leur texture.

– Un traitement d’injection de vitamines sur le cuir chevelu en mésothérapie est également possible, qui lui va nourrir le cuir chevelu en profondeur.

Il n’est pas nécessaire de tout raser, seules les zones traitées (les côtés et l’arrière de la tête) devront l’être, à l’aide d’une tondeuse sans sabot (2mm), ce que nous ferons pour vous en Clinique le jour de votre intervention.
Lorsqu’une petite taille d’intervention est requise (donc peu de follicules à extraire), un rasage « invisible » est possible. Ces lignes de rasages sont alors camouflées par vos cheveux.

Une greffe de cheveux FUE est une intervention ambulatoire, cela veut dire que vous pouvez rentrer chez vous juste après l’opération sans souci.

La greffe de barbe est indiquée pour les barbes clairsemées afin d’augmenter la densité ou de combler les trous. Les follicules (greffons) utilisés pour la réimplantation sont prélevés comme pour la greffe de cheveux dans la zone arrière du crâne.

Un cheveu est constitué de kératine, de graisses naturelles et d’eau. Ces matières forment différentes couches appelées la cuticule qui est une fine enveloppe de protection, le cortex qui est la partie la plus résistante du cheveu et la région médullaire au centre.

Un crâne humain moyen possède entre 100.000 et 150.000 cheveux mais cela varie en fonction de différents facteurs. Nous avons donc environ entre 100 et 300 cheveux par cm2.

Durant la période dite anagène qui dure 3 à 5 ans, le follicule pousse, puis arrive la phase catagène où, durant 1 à 2 semaines les follicules se préparent à la 3ème étape, la phase télogène pendant laquelle le cheveu se repose 3 à 4 mois puis tombe.

Nous perdons naturellement en moyenne 100 cheveux par jour.

Les différents types d’alopécies sont :

1) L’alopécie androgénétique appelée aussi calvitie commune qui est la plus fréquente chez l’homme. Elle est due à la dihydrotestostérone (hormone mâle) qui agit sur les follicules pileux génétiquement sensibles.

2) La pelade se manifeste par une perte de cheveux par plaques et touche aussi bien les hommes que les femmes.

3) L’alopécie de traction intervient par trop de coiffures tirées ou chez les gens atteints de trichotillomanie

4) L’alopécie cicatricielle intervient suite à un traumatisme ou une infection

5) L’effluvium telogène est une chute de cheveux abondante et rapide aussi appelé « alopécie diffuse » fréquente chez la femme.

6) Le syndrome anagène est une maladie héréditaire qui touche davantage les filles, les cheveux s’arrachent très facilement, sans douleur mais repoussent

Au-delà de la génétique, les causes peuvent être multiples comme le stress, une mauvaise alimentation ou encore un déséquilibre hormonal.

En moyenne, un cheveu humain pousse d’1/3 de mm par jour, soit environ 10-15 cm par an.

Il existe deux types de mélanines qui constituent la pigmentation des follicules : l’eumelanine qui donne la couleur noire ou marron et la phéomélanine responsable de la couleur rouge. Avec le temps, la mélanine se réduit donnant la couleur grise blanche aux cheveux.

Selon l’origine, la qualité et la croissance sont différentes. Les cheveux asiatiques, plus élastiques poussent plus vite que les cheveux européens et africains qui souffrent davantage de calvitie.

Pendant la grossesse, le corps produit fortement des hormones oestrogènes responsables d’une croissance mais lorsqu’elles accouchent, le rééquilibrage hormonal fait alors basculer les follicules en phase de perte entraînant une chute.

Un follicule peut contenir entre 1 et 6 cheveux, mais la moyenne de cheveux par follicule est de 2,2. Un ratio inférieur à 2 est considéré comme « faible ».

Non, après transplantation, ces deux types de cheveux pousseront naturellement de manière identique.

Prenez votre rendez-vous pour une consultation :