Notre Actualité \ Techniques de greffe de cheveux

Les avantages de la greffe de cheveux

La perte de cheveux est un phénomène pouvant être lié à une alopécie androgénétique ou à une maladie, telle que la leucocytose, conduisant à la fragilisation des racines capillaires. Peu importe la cause, ce phénomène n’est aujourd’hui plus une fin en soi. Depuis les années 1980, des techniques affinées sont apparues pour procéder à une greffe de cheveux visant à remplacer les cheveux perdus en vue de reconstituer une chevelure élégante. En quoi consiste la greffe de cheveux ? Quelles sont les techniques pour la réaliser et quels en sont les avantages ?
hair transplant paris

En quoi consiste la greffe de cheveux ?

La greffe de cheveux est une opération chirurgicale à travers laquelle le médecin spécialiste intervient pour redistribuer le capital chevelu de la personne ayant subi une perte de cheveux. Une zone de la chevelure encore existante est donc prélevée, puis implantée sur une partie dépourvue. Pour toute greffe de cheveux, la zone de prélèvement se situe la plupart du temps au niveau de l’aire occipitale ou de l’aire temporale. Au bout de quelques semaines après la greffe de cheveux, les cheveux implantés s’éliminent naturellement, puis une repousse aura lieu après trois à quatre mois, temps que le bulbe met à s’adapter à l’environnement nouveau auquel il est soumis. Même si les premiers essais ont conduit à des résultats peu reluisants d’un point de vue esthétique, les évolutions du domaine ont progressivement permis d’affiner les procédures de l’intervention. Ainsi, de cheveux de poupées ou de cheveux disposés en champ de poireaux après une greffe de cheveux, l’on est passé à des greffons capillaires de taille de plus en plus réduite, en parfaite adéquation avec la redistribution naturelle du cuir chevelu. Il vous est donc désormais possible de recourir à une greffe de cheveux Paris ou partout en France et de bénéficier d’un résultat soigné et naturel. Pour lutter contre la chute de cheveux, il existe donc diverses techniques de greffe de cheveux pour poser des implants capillaires. Même si elles tournent essentiellement autour du même principe de base, précédemment décrit, elles ont néanmoins des spécificités qui peuvent s’observer lors du déroulement de l’opération.

norwood

Les techniques de greffe de cheveux

La Foliculat Unit Single Strip (FUSS) pour la pose d’implants capillaires

Ici, pour la greffe de cheveux, le chirurgien commence par raser la zone donneuse, avant d’entailler sur les zones temporales ou au niveau de la nuque une petite bande dont les dimensions ne doivent pas excéder un à deux centimètres sur dix à quinze. Il referme alors la peau en suturant. Suite à la greffe de cheveux, Cette suture deviendra plus tard une cicatrice extrêmement fine. La petite bande est découpée sous microscope, afin que les unités folliculaires puissent être extraites une à une, deux à deux ou encore quatre par quatre. Après ce découpage, le chirurgien les replante de façon désordonnée (l’ordre mettrait en lumière une chevelure non-naturelle) en s’aidant d’une aiguille spéciale dédiée à cet usage. Pour que le résultat ait l’air naturel, les micro-greffes implantées doivent être serrées à l’avant et plus espacées vers l’arrière. Cette technique convient pour les personnes ayant une calvitie d’importance faible à modérée. Elle présente l’avantage de permettre le plus de greffons par séance, soit entre 2 000 et 5 000, en comparaison avec les autres techniques.

La Folicular Unit Extraction (FUE) contre la chute de cheveux

Pour l’exécution de cette technique visant aussi à résorber la perte de cheveux, tout part du rasage de la nuque. Une fois la nuque rasée, le médecin opérant retire des bulbes en utilisant un outil approprié, en l’occurrence un bistouri doté d’un micro-cylindre de 1 à 2 mm de diamètre. Par la suite, il replante les bulbes en veillant à ce qu’elles soient serrées et respectent le concept de redistribution naturelle du cuir chevelu. Même elle laissera visible la nuque rasée, une intervention avec cette technique durera au minimum 5 heures et ne laissera aucune cicatrice ou trace d’incision. La FUE convient aux personnes dont le cuir chevelu est clairsemé, puisque seulement 1 000 à 1 500 greffons peuvent être mis en place à chaque séance.

FUE Paris

La FUE automatisée pour poser des implants capillaires

Cette méthode est dérivée de la FUE classique. Mais elle s’en différencie par l’instrument utilisé. De fait, une fois que le chirurgien a fini de raser la nuque, c’est plutôt d’un instrument automatique qu’il se servira pour aspirer les bulbes. Après, il procédera à la réimplantation des bulbes extraites en s’assurant toujours de maintenir un certain décalage correspondant à la disposition naturelle des cheveux. Grâce à cet outil dont le fonctionnement est automatique, une séance de greffe de cheveux avec la technique de la FUE automatisée dure entre trois et six heures. De même, l’aspiration permet de ne pas endommager les bulbes ; les micro-greffons ont donc une plus grande chance de survivre après l’opération et la repousse surviendra avec plus d’esthétique. Les personnes ayant seulement un problème de chevelure clairsemée, avec un dégarnissement encore léger ou une chute de cheveux peu accentuée, obtiendront de bons résultats avec cette technique.

La FUE sans rasage visible

Voici une autre variante de la Folicular Unit Extraction, à laquelle vous pouvez recourir aussi bien pour une greffe de cheveux Paris que pour une greffe de cheveux dans les autres villes françaises. Alors que pour les deux précédentes déclinaisons, l’on observait après l’opération une nuque rasée entièrement visible, cette technique permet d’éviter une telle déconvenue. Pour ce faire, durant le rasage, le chirurgien retire des micro-bandelettes en les rasant de façon étagée. Chaque zone rasée est donc cachée par les cheveux de la partie supérieure. Ensuite, il prélève les micro-greffons puis les implante en s’aidant d’une aiguille particulière, conçue pour cette utilisation. Au niveau du front, les micro-greffons doivent être replantés en rangs serrés, alors qu’ils peuvent être plus espacés vers l’arrière, pour maintenir l’effet naturel.

Quelles précautions prendre avant une opération de greffe de cheveux ?

Comme pour toute intervention chirurgicale, il y a un protocole que doit respecter tout patient souhaitant subir une greffe de cheveux Paris ou ailleurs. Déjà, il faut savoir qu’un délai de 15 jours doit impérativement s’écouler entre la première consultation et l’intervention chirurgicale. Durant cette période, le patient ne devra consommer aucun médicament contenant de l’aspirine. En outre, tout traitement qu’il serait en train de suivre devra être signalé au médecin qui se chargera de l’intervention. Enfin, dans le but de limiter les risques de nécrose que peut causer le tabagisme, il est vivement conseillé d’arrêter de fumer pendant les deux semaines avant l’opération.